L’association intervient en maisons d’arrêts, en hôpitaux et auprès de mineurs isolés. Ces actions s’effectuent dans les mêmes registres esthétiques que les pratiques d’enseignements internes à l’association. 

Par exemple, les membres du Damie et de Vivre le Monde se sont rencontrés à la fin du printemps 2018, afin d’envisager la mise en place d’activités culturelles épanouissantes pour ces jeunes réfugiés et essentielles à l’insertion dans notre environnement social. 

Le partenariat se reconduit sur la saison 2019-2020 avec la participation supplémentaire de la Carène. Sept séances ont lieu autour des pratiques musicales et deux restitutions sont prévues en 2020, lors de la Fête de la Musique et des Fêtes maritimes de Brest.