Anciennement montée sur un fût en poterie, tambour à une seule peau commun dans tout le monde proche-oriental, arabe, balkanique et maghrébin, la derbouka était à l'origine recouverte d'une peau de mouton, de chèvre ou de poisson.
Aujourd'hui, elle est essentiellement de facture métallique, la peau animale ayant été remplacée par une matière en plastique. Les nuances sonores s'obtiennent en frappant alternativement au centre ou sur les bords de l'instrument, avec les doigts ou la paume de la main.

Vidéos

   

Vivre Le Monde - 17 rue Emile Souvestre - 29200 Brest // 02 98 40 26 92
Ouvert du lundi au vendredi / 9h-12h30 et 14h-17h30
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.